Grève les 4 / 5 / 6 février ! Toutes et tous en grève, en assemblées générales, dans les blocages, portons le mouvement de grève dans nos secteurs , nos services, nos écoles, nos établissements lundi 4, mardi 5 et mercredi 6 février 2019.

, par sud éduc 09

Les 4, 5 et 6 février, on ne bosse pas, on ne consomme que le strict nécessaire et on commence à les mettre à genoux. GREVE GENERALE !

solidaires 09 posons des actes forts - à imprimer
grève les 4 / 5 / 6 février 2019

exemple de mots aux parents :

Chères et chers parents,

Je serai en grève les 4, 5 et 6 février et votre enfant n’aura pas classe ces jours-là. Je suis bien conscient de ce que cette absence a de gênant pour votre quotidien et celui de votre enfant et je voudrais vous en exposer les raisons. Ces raisons, je les nommerai fraternité, liberté et égalité.

Fraternité et solidarité avec les Gilets jaunes qui luttent depuis le 17 novembre contre la violence sociale qui plonge beaucoup dans une immense précarité. La réponse à cette colère ne peut pas être la violence des forces de maintien de l’ordre qui a déjà fait de trop nombreux mutilé-e-s et blessé-e-s. La réponse ne peut pas être non plus de tenter de noyer le poisson dans un faux débat dont le postulat est : « surtout, ne changeons rien. »

Liberté pédagogique face aux évaluations nationales imposées par le ministre à nous et nos élèves de CP, CE1, 6ème et 2nde. Est-il normal que ces tests standardisés soient trop complexes pour des enfants à l’entrée en CP ? Qu’ils véhiculent des stéréotypes sexistes ? Et que les résultats soient hébergés sur un serveur irlandais propriété d’Amazon ? Ces évaluations ne constituent en rien une aide pertinente pour enseigner mais démontrent la volonté ministérielle de mettre au pas élèves et enseignant-e-s.

Égalité enfin. D’après Oxfam, aujourd’hui, en France, 8 personnes multi-milliardaires possèdent autant de richesses que les vingt millions de français les plus pauvres. La responsabilité des gouvernements est sans équivoque : loin de s’attaquer aux inégalités, ils les aggravent d’un côté en allégeant drastiquement la taxation des entreprises et des plus fortunés, et en renonçant à combattre l’évasion fiscale tandis que de l’autre ils sous-financent les services publics. L’éducation en fait les frais aujourd’hui : gel des salaires, suppression de postes, classes surchargées et dégradation des conditions d’enseignement. Pourtant, ce n’est ni à nous, ni aux élèves de payer les conséquences humaines désastreuses de la réduction des moyens alloués aux services publics pour servir les plus riches.

La responsabilité du mouvement syndical est importante et il se doit de poser des actes forts. C’est pourquoi l’Union Syndicale Solidaires 09 appelle à une grève de trois jours les 4 , 5 et 6 février. C’est pour cela que je serai en grève.

— -

Appel à la grève générale des Gilets Jaunes du diois from gjd on Vimeo.